La NCA organise un atelier sur les critères d’inspection pour la Division des douanes de la GRA, de la GSA et de la sécurité nationale

Nouvelles

La NCA organise un atelier sur les critères d’inspection pour la Division des douanes de la GRA, de la GSA et de la sécurité nationale

L’Autorité nationale des communications (NCA) a organisé un atelier sur les critères et modalités d’inspection des équipements de communication (ECE) avec certains membres du personnel de la Division des douanes de l’Autorité fiscale du Ghana (GRA), de l’Autorité ghanéenne de normalisation (GSA) et de la Sécurité nationale à Aflao, Tema et Accra. La NCA est mandatée en vertu des articles 66 et 67 de la Loi sur les communications électroniques (CE) de 2008, de la Loi 775 et des Règlements 78 et 79 du Règlement sur les communications électroniques, 2011 L.I. 1991 pour s’assurer que tous les ECE fabriqués ou importés au Ghana pour la vente ou l’utilisation sont conformes aux exigences minimales en matière de santé et de sécurité, de compatibilité électromagnétique (CEM) et de radiofréquence.

Organisé pour informer les agents qui travaillent aux points d’entrée du pays sur les procédures d’inspection utilisées par la NCA, l’atelier a également mis en évidence certains des équipements illégaux utilisés pour la boxe SIM. L’équipe de la NCA qui a rencontré des responsables des douanes, de la GSA et de la sécurité nationale était dirigée par le directeur adjoint de la Division de l’administration de la réglementation, Isaac Boateng, avec le soutien de Roland Kudozia, Romeo Toffik Rockson et Peter Onyekwere.

Entre autres, les participants ont été pris en charge par le mandat de l’ANC concernant l’importation de CEE et la nécessité pour les fonctionnaires de l’ANC de vérifier la véracité des allégations des importateurs avant que les marchandises ne soient dédouanées des points d’entrée du Ghana. Le régime d’homologation de type existant au Ghana a également été discuté lors des ateliers.

Des responsables de la NCA ont montré des échantillons de boîtes SIM à certains participants à l’un des ateliers
Roland Kudozia expliquant un point aux participants

S’exprimant lors des ateliers au nom de M. Joe Anokye, directeur général de la NCA, M. Boateng a souligné qu’« un régime réglementaire a été élaboré pour faciliter l’entrée sur le marché des équipements de communication électronique, introduire une variété de choix d’équipements pour le consommateur et, surtout, maintenir la qualité et la sécurité de l’équipement; conformément au nouveau régime réglementaire.

L’ANC a mis en place des laboratoires de pointe pour tester les équipements de communication électronique visant à améliorer l’espace de normalisation des TIC, en particulier pour les activités de conformité et de surveillance du marché au Ghana, dans la sous-région de l’Afrique de l’Ouest et en Afrique en général; nous considérons que le rôle des douanes, de la sécurité nationale et de l’Autorité ghanéenne de normalisation est très important et ils ont tous un grand rôle à jouer pour s’assurer que nous, la NCA, exécutons notre mandat aussi efficacement que les rédacteurs de nos lois l’attendent », a-t-il déclaré.

M. Isaac Boateng, s’adressant aux participants à Aflao

Actuellement, l’Autorité inspecte les ECE au port de Tema et au village d’Aviance à l’aéroport international de Kotoka à Accra. «Ce que nous voulons faire, c’est renforcer ces régimes réglementaires, avec un effort concerté sous tous les angles, et l’un de nos maillons les plus importants de la chaîne de valeur sont les ports et c’est pourquoi nous pensons que nous devons renforcer nos relations respectives et collaborer davantage au profit du pays», a déclaré M. Boateng.

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.