L’ANC ORGANISE UN 4ÈME PROGRAMME DE FORMATION SUR LA CONFORMITÉ ET L’INTEROPÉRABILITÉ (C&I) POUR LES MEMBRES DE L’UIT DANS LA RÉGION AFRICAINE

Nouvelles

L’ANC ORGANISE UN 4ÈME PROGRAMME DE FORMATION SUR LA CONFORMITÉ ET L’INTEROPÉRABILITÉ (C&I) POUR LES MEMBRES DE L’UIT DANS LA RÉGION AFRICAINE

Accra, le 16 novembre 2021 : L’Autorité nationale des communications (ANC), avec le soutien de l’Union internationale des télécommunications (UIT), accueille le quatrième Programme de formation à la conformité et à l’interopérabilité (C&I) pour les membres frères de l’UIT dans la région africaine. La formation, qui se déroule virtuellement, adébuté le 15 novembre et se terminerale 19 novembre 2021. Environ quarante-neuf (49) participants de tout le continent participent à la formation.

S’adressant aux participants, M. Ezer Osei Yeboah-Boateng, Directeur général adjoint des opérations techniques (DDG-TO) à la NCA, a déclaré qu’en tant que régulateurs de l’industrie des télécommunications, «nous ne pouvons pas nous permettre d’être passifs en veillant à ce que les équipements de communication électronique tels que les téléphones portables, les tablettes et les ordinateurs portables soient utilisés conformément aux exigences réglementaires spécifiées par l’UIT». Il a poursuivi en déclarant que, comme la portée des services de communication continue de s’élargir de minute en minute, ce qui entraîne l’utilisation d’équipements de communication électronique pour une variété de services, les organismes de réglementation doivent s’assurer que l’équipement électronique que les consommateurs utilisent pour accéder à divers services de télécommunication est testé pour assurer la conformité aux normes internationales en matière de santé, d’environnement et de sécurité.

Dr. Ezer Osei Yeboah-Boateng, DDG-TO, à la NCA s’adressant aux participants

La Directrice régionale de l’UIT pour l’Afrique, Mme Chali Tumelo, a noté dans son allocution d’ouverture qu’avec les progrès mondiaux et l’augmentation de la demande d’équipements de télécommunications, la question des équipements électroniques contrefaits est devenue une question croissante, faisant des ravages sur l’innovation et empêchant les investissements qui pourraient réorienter les ressources. En outre, elle a noté que la conformité et l’interopérabilité des appareils électroniques aideront à maintenir la sécurité et à résoudre le problème de l’utilisation illicite des services de technologie de l’information entraînant des pertes économiques.

La formation se concentrera sur le cadre réglementaire, les exigences pour la mise en place d’un laboratoire C I de base et les domaines d’essai des laboratoires d’approbation de type dans le débit d’absorption spécifique, les radiofréquences et la signalisation, la télévision numérique terrestre et les champs électromagnétiques, y compris les spécifications et les paramètres pour les laboratoires spécifiques.

Publié par l’Autorité nationale des communications:

No. 6 Airport City, Accra
Tél: (0)30 – 2776621/2771701 ou 050-145-1522/3
E-mail:
info@localhost
Date – 16novembre 2021

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.