PRESS-RELEASE-banner-v2

L’NCA ORGANISE UN ATELIER DE SENSIBILISATION DES INTERVENANTS SUR LA DÉLIVRANCE DE PERMIS AUX CONCESSIONNAIRES

Actualités

L’NCA ORGANISE UN ATELIER DE SENSIBILISATION DES INTERVENANTS SUR LA DÉLIVRANCE DE PERMIS AUX CONCESSIONNAIRES

L’Autorité nationale des communications (NCA) a organisé un atelier pour sensibiliser les parties prenantes à l’homologation de type. L’atelier qui s’est tenu à la tour de l’NCA à Accra a réuni des importateurs, des concessionnaires et des fabricants de matériel de communication ainsi que des représentants des médias.

Cela fait partie d’une série d’ateliers organisés par l’Autorité cette année pour éduquer et sensibiliser les importateurs, les concessionnaires et les fabricants d’équipements de communications électroniques (ECE) tels que téléphones mobiles, tablettes, ordinateurs portables, routeurs, commutateurs, appareils mains libres, radios, téléviseurs et décodeurs.

Les ateliers porteront également sur la normalisation de l’équipement, la délivrance de permis aux concessionnaires ainsi que sur les aspects juridiques de la communication et des infractions connexes. Au cours des dernières années, le CNE a entrepris diverses initiatives dans le domaine de la normalisation afin d’assurer la sécurité, la conformité et l’interopérabilité pour tous les consommateurs et utilisateurs d’équipements de communications électroniques.

merci

M. Henry Kanor, vice directeur général (Opérations techniques), prononce le discours de bienvenue.

Dans l’Ag. Dans son allocution de bienvenue, le directeur général, M. Henry Kanor, a déclaré que les normes étaient essentielles pour les communications locales et internationales, le commerce mondial et les marchés émergents. Il a fait observer que l’Autorité avait introduit le régime d’homologation de type pour faire en sorte que toutes les cee utilisées au Ghana satisfassent à des prescriptions techniques et réglementaires spécifiques.

Le régime a été conçu pour faciliter l’accès au marché ghanéen, introduire une variété d’équipements sûrs pour le consommateur et, surtout, pour maintenir les droits des consommateurs, d’où la nécessité d’une normalisation.

Il a souligné que l’NCA est habilitée à veiller à ce que toutes les ECE fabriquées ou importées au Ghana pour la vente ou l’utilisation répondent à des exigences minimales spécifiques en matière de santé, de sécurité et de compatibilité électromagnétique (CEM) qui sont énoncées dans les directives d’homologation de type de l’NCA.

M. Kanor a exhorté les parties prenantes de la chaîne de valeur à veiller à ce que, alors que le monde migre vers l’espace 5G, ces technologies soient utilisées de manière responsable et prudente afin d’éviter les accidents, les blessures et de protéger nos intérêts critiques en matière d’infrastructures nationales ainsi que nos investissements durement gagnés.

ta2

Un échantillon représentatif de participants à l’atelier.

Certains participants se sont dits préoccupés par les émissions électromagnétiques provenant en particulier des téléphones portables. En réponse, M. Isaac Boateng a assuré les participants que c’était pour cette raison principale que l’Autorité avait mis en place des laboratoires pour tester la CEE qui étaient introduits dans le pays avant d’être vendus aux consommateurs.

ta4

M. Isaac Boateng répond à une question d’un participant.

Un participant a également lancé un appel à l’Autorité pour qu’elle rationalise sa présence et ses opérations dans les ports afin de faciliter le traitement rapide et efficace de leur matériel de communication importé.

Des exposés ont également été faits par M. Robert Apaya sur les incidences juridiques de la non-conformité au régime de normalisation et M. Edmund Fianko a également fait un exposé sur le régime de conformité de la télévision numérique terrestre (TNT).

Délivré par l’Autorité nationale des communications,

No. 6 Airport City, Accra.

Tél. : (0)30 – 2776621/2771701 ou 050-145-1522/3.

Courriel : info@localhost

Date – Jeudi 29juin 2017

Note de la rédaction

À propos du CNE

L’Autorité nationale des communications (NCA) a été créée par une loi du Parlement, la loi 524 de décembre 1996, qui a été abrogée et remplacée par la loi de 2008 sur l’Autorité nationale des communications (loi no 769). L’Autorité est l’organe officiel chargé d’accorder des permis et de réglementer les activités et les services de communications électroniques dans le pays.